Naissance d’un GEANT

Le GEANT, ou Groupe d’experts sur l’accès aux nouvelles technologies, s'est attelé sans tarder à la tâche pour laquelle les pays du G8 l’ont créé en juillet dernier : éviter que les pays en développement soient les laissés pour compte de la révolution électronique. Le GEANT formulera des recommandations sur les mesures concrètes à prendre à l’échelle planétaire pour combler l’écart creusé entre les pays qui possèdent le savoir et l’information, et les autres. Et ce, dès le prochain sommet des grandes nations industrialisées du G8, qui aura lieu à Gênes en juillet 2001. Sa première réunion, tenue à Tokyo à la fin du mois de novembre, a rassemblé les délégués des pays du G8, de la Commission européenne, de treize organisations multilatérales, dont l’OCDE, ainsi que de huit pays en développement, parmi lesquels l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud.
La mission du GEANT est de définir le cadre nécessaire pour combler le fossé numérique, en matière d’action politique, de réglementation, d’infrastructure et de ressources humaines. Le groupe devra faire des recommandations concrètes sur la création des structures politiques, de la réglementation et des réseaux de télécommunications qu’exige l’ère numérique, ainsi sur les moyens d’assurer l’accès à ces réseaux au plus grand nombre et à un coût abordable. Il se penchera également sur les solutions permettant au système éducatif des s’adapter aux changements rapides qui marquent notre époque.Le GEANT tiendra deux autres réunions plénières : en mars, dans un pays en développement, et fin mai, en Italie. Le groupe d’experts aura également la possibilité de tenir des séances « parallèles » à l'occasion des nombreuses réunions organisées dans différents pays sur des questions liées aux TIC. Une de ces réunions, organisée en mars prochain à Paris, sur l’initiative de l’OCDE, des Nations unies et de la Banque mondiale, abordera le rôle que peuvent jouer programmes de développement pour combler le fossé numérique. Une réunion technique du GEANT devrait également avoir lieu à Doubaï le 18 janvier, dans la foulée du Forum de l’OCDE pour les économies de marché émergentes sur le commerce électronique.


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017