Parlons télécom

OCDE Observateur
Les défis posés par la concurrence dans le secteur des télécommunications ainsi que les avantages que celle-ci comporte, notamment le rôle qu’elle peut jouer pour réduire le fossé numérique, figuraient en bonne place à l’ordre du jour de la Conférence de l’OCDE sur la politique des télécommunications pour l’économie du numérique à Dubaï en janvier 2002. Cette conférence, qui a réuni des régulateurs et des représentants du secteur des entreprises, de la société civile et d’organisations internationales, de pays de l’OCDE et de pays non-membres, a souligné l’intérêt qu’il y a à instaurer la concurrence et a sensibilisé les participants à la nécessité de réformer la réglementation des télécommunications. L’expérience des paysde l’OCDE, qui ont libéralisé leurs marchés de télécommunications, indique que les réformes réalisées ont été des plus bénéfiques pour les entreprises et les consommateurs, et qu’elles ont stimulé la productivité et la croissance économique.
Philip Sayer, Chef des relations et des communications avec les fournisseurs, à l’agence de presse Reuters Ltd., qui dépense plus de US$500 millions en télécommunications dans le monde chaque année, a expliqué que la concurrence a fait baisser les prix et amélioré les services ainsi que la disponibilité des nouvelles technologies. Selon lui, les problèmes de réglementation, l’insuffisance de services adaptés, et des prix élevés, ont entravé la croissance des services d’information de l’agence au cours des 25 dernières années. M. Sayer estime également que la baisse des coûts des lignes louées et del’accès aux systèmes à large bande, par exemple, stimulerait les ventes de services de télécommunications ainsi que la croissance du commerce électronique et l’investissement étranger.La concurrence est également bénéfique pour la plupart des consommateurs, auxquels elle permet de bénéficier de prix plus bas, d’un choix plus large et d’un meilleur service. Mais la politique de la concurrence a jusqu’à présent accordé trop d’attention aux préoccupations du côté de l’offre et devrait être plus à l’écoute des besoins des consommateurs, a expliqué Michelle Childs, Chef du service d’analyse des politiques de la Consumer’s Association du Royaume-Uni.


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017