Finlande : détérioration abrupte

Durant l'hiver, la situation économique de la Finlande s'est détériorée de façon abrupte. La baisse des exportations explique la majeure partie du recul du PIB bien que le mouvement de déstockage, la consommation des ménages et l'investissement dans le logement y aient aussi contribué. La croissance va fortement baisser en 2009 et ne se redressera que lentement en 2010 avec le redémarrage du commerce mondial.

Le taux de chômage a commencé à augmenter fortement et il devrait poursuivre son ascension durant toute la période couverte par les prévisions. L'inflation est restée supérieure à la moyenne de la zone euro, en raison des salaires élevés négociés au cours de l'année 2007.

Le gouvernement a réagi à la crise en aidant les banques à maintenir leur liquidité et la confiance des déposants, et en mettant en œuvre un assez modeste train de mesures budgétaires destinées à soutenir l'activité. Le solde budgétaire va sensiblement diminuer, mais il ne se détériorera pas au même point que dans de nombreux autres pays de l'OCDE, en raison de sa forte position structurelle au début de la récession. L'exploitation de la marge de relance budgétaire dont dispose encore la Finlande devrait contribuer à soutenir la demande intérieure. Pour améliorer la compétitivité, les prochaines discussions salariales devraient s'attacher à faire mieux coïncider les résultats des négociations et la productivité au niveau de l'entreprise. Un approfondissement des réformes est nécessaire pour améliorer la flexibilité du marché du travail.

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles de L'Observateur de l'OCDE sur la Finlande

Voir aussi www.oecd.org/finlande

Vous pouvez commander les dernières Perspectives économiques sur www.oecd.org/librairie

©L'Observateur de l'OCDE, juillet 2009




Données économiques

PIB +0,43% T1 2017
Échanges exp +3,0% ; imp +4,0% T1 2017
Inflation annuelle 2,4% avril 2017
Chômage 6,008% mars 2017
Mise à jour: 22 juin 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017