Le futur vient assez tôt

OCDE Observateur
La célèbre phrase d’Albert Einstein « Je ne pense jamais au futur ; il vient assez tôt » ne ferait pas forcément l’unanimité aujourd’hui. Ces mots laissent entendre que nous sommes tous, inéluctablement et fatalement, lancés dans une même direction, alors qu’en réalité l’humanité aurait les moyens d’infléchir le cours de son avenir.
Le XXIème siècle est en train de nous rattraper. Il offre d’extraordinaires perspectives d’amélioration du niveau de vie et du bien-être, et ce à travers le monde entier. Pourtant, les risques et les incertitudes ont rarement été aussi grands. Des forces économiques, sociales, technologiques et environnementales sont à l’œuvre et ce sont elles qui façonnent notre avenir à long terme. Extrêmement complexes, elles se conjuguent pour entraîner des changements rapides et souvent tout à fait inattendus. Mais, dans bien des cas, nous avons les moyens d’intervenir.Certes, on ne peut prévoir l’avenir de manière précise. Il est toutefois primordial que les décideurs soient capables, dans tous les domaines, d’évaluer de façon rationnelle les tendances et les évolutions susceptibles de jouer un rôle, et d’en envisager les répercussions éventuelles. Les dirigeants ne font pas exception à la règle car c’est leurs responsabilités de concevoir et de mettre en œuvre dès aujourd’hui des mesures qui permettront à nos économies et à nos sociétés de relever les défis de demain.L’OCDE, en tant qu’organisation intergouvernementale, a un rôle essentiel à jouer, non seulement pour conseiller ses États membres sur l’action à mener au jour le jour, mais aussi pour aider les décideurs, qu’ils soient ou non au gouvernement, à suivre les évolutions futures, à repérer et à évaluer à un stade précoce les nouveaux pro-blèmes qui se font jour, et à favoriser une réflexion structurée et viable à long terme. L’Organisation accomplit cette mission principalement par le biais du Programme de l'OCDE sur l'avenir . Ce dossier spécial de L’Observateur donne un aperçu des travaux réalisés dans le cadre de ce Programme. Il présente au lecteur une description détaillée, mais loin d’être exhaustive, de quelques problèmes de fond auxquels le monde de demain sera confronté. Certes, le futur vient assez tôt. Il faut donc agir dès aujourd’hui pour lui indiquer le chemin que l’on désire.


Données économiques

PIB +0,2% T4 2019
Échanges exp -0,7% ; imp -0,9% T3 2019
Inflation annuelle 2,1% décembre 2019
Chômage 5,1% décembre 2019
Mise à jour: 20 février 2020

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

<b>Abbonez-vous!</b>

Pour votre edition
de l’Observateur de l’OCDE livré en anglais chez vous



Edition Q2 2019

Editions précédentes

Ne manquez pas

  • "D’ordinaire, il faut des livres ou des discours pour changer notre regard. Cette fois, c’est un site Internet qui vient révolutionner notre vision de l’Afrique urbaine. Lancé jeudi 22 novembre dans le cadre du huitième sommet Africités, à Marrackech, Africapolis.org arrive comme un outil majeur pour comprendre la ville africaine de 2018 et anticiper celle de 2050." Lisez l'entretien du journal "Le Monde" avec Laurent Bossard, Directeur du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de l’OCDE, ici.
  • Le Secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría, avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à la 73ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.
  • Star des mathématiques, le français Cédric Villani a remis son rapport sur l’intelligence artificielle au Président Macron le 28 mars. Retour sur ce qu’il expliquait à propos des problèmes de biais d’algorithmes de l’IA à l'OCDE en octobre 2017. Cliquez ici pour regarder le vidéo.
  • Le 24 janvier, la Barbade, la République de Côte d’Ivoire, la Jamaïque, la Malaisie, le Panama et la Tunisie ont signé la Convention multilatérale BEPS, portant à 78 le nombre de signataires. Cette Convention renforce les conventions fiscales existantes et restreint les possibilités d’évasion fiscale par des entreprises multinationales.
  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2019