Fédération de Russie : dégradation du solde budgétaire

Du fait des retombées de la crise financière mondiale, la croissance du PIB en termes réels de la Russie connaîtra une forte diminution jusqu’en 2009 avant d’amorcer une reprise attendue pour 2010.

La tendance à la forte hausse des cours du pétrole et des métaux s’étant inversée, c’en est aujourd’hui fini du modèle où les gains obtenus au niveau des termes de l’échange alimentaient une croissance rapide de la demande intérieure.

L’inflation a augmenté fortement, mais il est possible qu’elle ait atteint son point culminant et elle devrait refluer en 2009-2010. Le solde budgétaire et celui de la balance courante vont sans doute enregistrer une dégradation marquée.

Les défis auxquels sont confrontés les pouvoirs publics se multiplieront dans ce nouvel environnement marqué par des contraintes budgétaires plus impérieuses. Au minimum, il conviendra de résister à la tentation de mettre en oeuvre des formes de stimulation moins efficientes du point de vue économique, par exemple réduire le taux de la taxe sur la valeur ajoutée.

Sur le front de la politique monétaire, contrer les effets des sorties de capitaux spéculatifs à court terme sur le taux de change peut se justifier, mais il ne faudrait pas utiliser les réserves pour différer les ajustements nécessités par les fondamentaux. Les autorités ont réagi avec détermination aux menaces pesant sur la stabilité du système bancaire, mais d’autres mesures devront sans doute être prises, y compris une amélioration de la coordination avec des autorités de réglementation étrangères étant donné l’ampleur internationale du problème.

©L'Observateur de l'OCDE n° 270-271, décembre 2008-janvier 2009




Données économiques

PIB +0,43% T1 2017
Échanges exp +3,0% ; imp +4,0% T1 2017
Inflation annuelle 2,4% avril 2017
Chômage 6,008% mars 2017
Mise à jour: 22 juin 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017