Nouvelles destinations

Cliquer pour agrandir

Depuis 1995, la taille et la proportion de la population née à l’étranger ont augmenté dans tous les pays de l’OCDE. Les pays d’immigration traditionnels comme les États-Unis et la Nouvelle-Zélande ont enregistré d’importantes augmentations de cette population, mais celle-ci s’est aussi accrue fortement au Danemark, en Corée, en Espagne, en Irlande, et Italie et en Norvège, où les flux d’entrées ont récemment fortement progressé.
En outre, comme le soulignent les Perspectives des migrations internationales 2007, l’Irlande a dépassé le Royaume-Uni en tant que pays d’immigration au cours de la dernière décennie, alors que la France, qui a été un important pays d’immigration, a maintenant proportionnellement moins d’immigrés que l’Irlande ou le Royaume-Uni, ou même la Grèce et la Norvège. Par ailleurs, les augmentations relatives ont été faibles dans les quatre pays affichant la plus forte prévalence d’allochtones, à savoir l’Australie, le Canada, le Luxembourg et la Suisse. Les populations nées à l’étranger représentent aujourd’hui au moins 10 % du total dans environ la moitié des pays de l’OCDE.Si on y ajoute les enfants des immigrés, en particulier dans les pays d’immigration bien établie tels que l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et la Suisse, le pourcentage d’habitants issus de l’immigration double presque et atteint au minimum 40 %. Dans quelques pays comme l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas, le taux de fécondité des femmes immigrées est supérieur à celui des femmes autochtones, de sorte que la deuxième génération dépasse en nombre la première génération.Commandez les Perspectives des migrations internationales (SOPEMI) 2007 sur www.oecd.org/librairie.ISBN 9789264033016 ©L’Observateur de l’OCDE n° 264/265, décembre 2007-janvier 2008


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017