Questionnez les économistes

Apprendre plus pour gagner plus ?
Certaines des questions traitées dans Regards sur l’éducation 2007 ont fait l’objet d’un récent débat en ligne, dans notre série Questionnez les économistes. Andreas Schleicher, économiste à la Direction de l’Éducation de l’OCDE et l’un des principaux auteurs de Regards sur l’éducation, a répondu, le 3 octobre, aux questions d’internautes du Chili, de Chine, d’Allemagne, d’Espagne et du Royaume-Uni. Voici un échantillon.
Q. Vous mentionnez que le système allemand qui prévoit la répartition des enfants à l’âge de dix ans entre les filières d’enseignement général et d’enseignement professionnel, est un exemple de système inégal. Au fur et à mesure que ces enfants grandissent, devons-nous nous attendre, du fait de cette répartition, à constater de plus grandes inégalités sociales ? Belinda Holz, AllemagneR. La structure institutionnelle du système allemand n’a pas changé et dans la mesure où cette structure est liée à l’incidence de l’origine sociale sur les performances des élèves, son impact sur l’accès des élèves aux études supérieures ne changera pas. Face à cette situation, deux solutions s’offrent : l’une consiste à retarder le moment de l’orientation, ce qu’ont fait les autres pays pour la plupart, l’autre à laisser les élèves issus des filières de l’enseignement scolaire professionnel accéder aux études supérieures, ce que certains États en Allemagne ont commencé à faire.Q. Que diriez-vous aux gouvernements qui pensent que plus les dépenses d’éducation sont élevées, meilleur est le système éducatif ? Ana Yerro, Institución FuturoR. Regards sur l’éducation 2007 tend à montrer que dans le meilleur des cas le lien est faible entre les dépenses par élève jusqu’à l’âge de 15 ans et les connaissances – évaluées par le PISA – que les élèves à cet âge-là ont acquises dans le système éducatif (les sommes investies expliquent seulement 15 % des écarts de performances entre les pays). Si par conséquent le financement est un préalable nécessaire à un bon système éducatif, il n’est en aucune manière suffisant. Lisez la totalité de l’échange sur www.oecd.org/questionnezleseconomistes.©L’Observateur de l’OCDE n° 263, octobre 2007


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017