Baisse de l'immobilier irlandais

Cliquer pour agrandir

L’Irlande a connu la croissance la plus rapide de l’OCDE pendant plusieurs années, grâce à une forte consommation intérieure, un investissement stable et une très dynamique demande mondiale dans les secteurs des TI, de la pharmacie et des services financiers. Mais ce boom semble avoir fait long feu, comme l’indique le déclin du marché immobilier. Les prix immobiliers irlandais, notamment à Dublin, sont parmi les plus élevés au monde.

En 2006, Grafton Street, à Dublin, était la 6ème rue la plus chère au monde, d’après une agence immobilière américaine de premier plan. Selon l’Étude économique de l’OCDE : Irlande, les prix immobiliers se sont retournés en 2006 et ont chuté en 2007, en particulier pour les biens anciens, même si les constructions nouvelles baissent également. Le rapport prévient qu’un ralentissement plus sévère mettrait en danger la croissance, l’emploi et le système financier.

Membre de la zone euro, l’Irlande ne peut jouer de la politique monétaire pour maîtriser les prêts, mais un nivellement des distorsions fiscales pourrait fluidifier les cycles immobiliers et préserver la compétitivité, selon le rapport. La fiscalité immobilière irlandaise est parmi les plus favorables de l’OCDE et les réductions fiscales tirent les prix immobiliers à la hausse. C’est le seul pays de l’OCDE qui offre des déductions fiscales sur les emprunts immobiliers tout en n’imposant pas les valeurs immobilières ou les plusvalues. Le PIB réel de l’Irlande glissera sous les 3 % en 2008, contre 5,2 % en 2007, et remontera à plus de 4 % en 2009. Le rapport souligne que la croissance était de 9 % en moyenne de 1995 à 2001.

L’Étude économique de l’OCDE : Irlande 2008 sera prochainement disponible sur www.oecd.org/librairie.

©L’Observateur de l’OCDE n° 267, mai-juin 2008




Données économiques

PIB +0,7% T2 2017
Échanges exp +1.4% ; imp +1.7% T1 2017
Inflation annuelle 2,3% septembre 2017
Chômage 5.7% septembre 2017
Mise à jour: 14 nov 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Suite aux révélations des Paradise Papers, Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE, s’exprime sur France Inter. Un éclairage essentiel sur ce « scandale de la légalité », l’ampleur de l’optimisation fiscale, et le travail très concret de l’OCDE. A ne pas manquer.
  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017