En bref - mai-juin 2008

Alerte Internet 2011 ; Plus d’investissement pétrolier ; Réforme financière ; Économie ; L’Allemagne signe la Convention fiscale ; Pensions solides ; Verbatim ; Best of…
Alerte Internet 2011
Plus d’investissement pétrolier
Réforme financière
Économie
L’Allemagne signe la Convention fiscale
Pensions solides
Verbatim
Best of…

Alerte Internet 2011Les adresses Internet pourraient venir à manquer si les pouvoirs publics et les entreprises n’agissent pas rapidement, selon un nouveau rapport de l’OCDE. Près de 85 % de la totalité des adresses Internet disponibles étant déjà attribuées en mai 2008, les experts estiment qu’avec l’évolution actuelle, il n’y aura plus d’adresses libres d’ici 2011. Cela pourrait signifier que de nouveaux internautes ou équipements mobiles ne pourraient pas se connecter.La solution, selon le rapport, réside dans la version 6 du protocole Internet (IPv6) qui fournira un nombre presque illimité d’adresses et contribuera au déploiement du haut débit, des téléphones portables, des réseaux de capteurs reliés à Internet et de nouveaux services. Les pouvoirs publics et le secteur privé devraient mieux sensibiliser à la nécessité de préparer dès maintenant le passage du protocole IPv4 à l’IPv6, et expliquer aux fournisseurs d’accès Internet et aux professionnels de l’informatique que cette évolution constitue une opportunité commerciale et sociale, et non pas une charge financière.L’avertissement sort juste un mois avant la réunion ministérielle de l’OCDE sur le Futur de l’économie Internet qui se déroulera à Séoul, en Corée, le 17 juin. Voir www.observateurocde.org, www.oecd.org/futurInternet et www.oecdministerialseoul2008.org/fr.
Plus d’investissement pétrolier« L’investissement est l’un des principaux défis du secteur énergétique mondial », a déclaré récemment Nobuo Tanaka, directeur de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).Lors du 11ème Forum international de l’énergie (IEF) à Rome en avril, M. Tanaka a souligné qu’avec des prix dépassant 110 dollars le baril de pétrole et les inquiétudes croissantes concernant les répercussions de l’escalade de la demande mondiale d’énergie, le dialogue entre les pays producteurs et consommateurs est plus important que jamais. « Les prix actuels du pétrole sont trop élevés, surtout pour les pays en développement qui doivent faire face à d’autres coûts importants, et étant donné les menaces pesant actuellement sur la croissance économique mondiale », a-t-il ajouté.Parmi d’autres avis sur les causes de la flambée des prix – certains accusent les fondamentaux du marché, d’autres la spéculation et les flux financiers – l’AIE identifie une combinaison de facteurs différents, mais surtout la forte croissance de la demande dans les pays en développement, associée aux contraintes pour approvisionner le marché avec de nouveaux gisements. Pendant les cinq dernières années, la capacité excédentaire est tombée sous le seuil habituel pendant la dernière décennie de 3-4 millions de barils par jour, et devrait y rester, selon les analyses de l’AIE. L’AIE est une organisation soeur de l’OCDE, voir www.iea.org.
Réforme financièreUne réforme fondamentale du système financier et de sa réglementation s’impose pour remédier à la crise actuelle des marchés financiers, a déclaré Thomas Wieser, Directeur général au ministère autrichien des Finances et président du Comité des marchés financiers de l’OCDE, en avril, lors d’une session en marge de la réunion plénière réunissant des intervenants privés du marché et consacrée à la tourmente financière actuelle. Selon Thomas Wieser, la priorité doit être accordée aux initiatives privées visant à accélérer le redressement des marchés financiers, mais l’intervention des pouvoirs publics peut s’avérer nécessaire (voir également l’article consacré à la crise des subprimes dans cette édition).Par ailleurs, selon l’OCDE, une éducation financière plus soutenue et de meilleure qualité est actuellement nécessaire, car les individus supportent de plus en plus de risques sans être forcément à même d’y faire face. Ceci ne concerne pas seulement le crédit, comme les crédits hypothécaires à risque, mais aussi l’assurance et les pensions. L’OCDE a lancé une nouvelle initiative : l’IGFE (International Gateway for Financial Education), www.financial-education.org. Les rapports du Comité des marchés financiers de l’OCDE sont disponibles sur www.oecd.org/dataoecd/36/50/40451733.pdf.Voir également l’article « Capital savoir » de Dara Duguay, Citigroup, dans L’Observateur de l’OCDE n° 255, mai 2006, sur www.observateurocde.org.
ÉconomieLes derniers indicateurs composites avancés (ICA) confirment le ralentissement économique dans la zone OCDE. L’ICA chute de 0,5 point en mars 2008, et perd 3,2 points par rapport à mars 2007. Les perspectives faiblissent pour les sept principales économies, selon les dernières données pour mars 2008. Parmi les principales économies non membres de l’OCDE, elles indiquent également un possible recul au Brésil, en Chine et en Inde, mais une expansion continue en Russie.L’inflation annuelle dans la zone OCDE était de 3,4 % en février 2008, contre 3,5 % en février 2007. Mais la hausse mensuelle des prix a été de 0,3 % en février, contre 0,2 % en janvier. La hausse annuelle des prix à la consommation de l’énergie a été de 13,9 % en février, contre 13,7 % en janvier. Les prix de l’alimentation ont augmenté de 4,9 % sur un an en février, contre 5,1 % en janvier.La croissance en volume du commerce dans les pays du G7 a été négative, avec une chute de 0,2 % pour les exportations et de 1 % pour les importations au quatrième trimestre 2007. La croissance trimestrielle du commerce en volume de l’UE15 avec les pays tiers a décliné de 1,5 % pour les exportations et de 1,4 % pour les importations. En glissement annuel, les échanges du G7 ont ralenti, à 3,5 % pour les exportations et 1,6 % pour les importations. En glissement trimestriel, les exportations américaines ont augmenté de 1 %, mais les importations ont décliné de 1 %. Les exportations de produits japonais étaient les plus dynamiques du G7 au quatrième trimestre 2007 (3,3 %), de même que les importations à 2,3 %.Le chômage était à 5,5 % dans la zone OCDE en mars 2008, stable par rapport au mois précédent et en baisse de 0,1 point de pourcentage sur un an. Les chiffres des demandeurs d’emploi étaient généralement stables dans la zone euro, aux États-Unis et au Japon, avec des déclins, notamment en France, avec 7,8 %, en baisse de 0,8 point sur un an.Pour plus de détails sur ces indicateurs et d’autres, voir www.oecd.org/economie.
L’Allemagne signe la Convention fiscaleL’Allemagne a rejoint 15 autres pays en signant la Convention OCDE/Conseil de l’Europe concernant l’assistance administrative mutuelle en matière fiscale, dans l’objectif de combattre plus efficacement la fraude fiscale transnationale. La Convention, qui couvre les impôts directs et indirects, permet aux administrations fiscales des pays participants de coopérer entre elles pour faire respecter leurs législations fiscales nationales, au moyen d’échanges de renseignements et de contrôles fiscaux multilatéraux simultanés, et de s’entraider pour le recouvrement de l’impôt. Elle respecte la confidentialité des informations échangées.La Convention est ouverte à la signature des États membres du Conseil de l’Europe et des pays de l’OCDE. Les parties à la Convention sont les pays suivants : Azerbaïdjan, Belgique, Danemark, États- Unis, Finlande, France, Islande, Italie, Norvège, Pays- Bas, Pologne, Royaume-Uni et Suède. Le Canada et l’Ukraine ont signé la Convention et ont entamé sa ratification. Voir aussi l’article sur les paradis fiscaux dans ce numéro.
Pensions solidesDe nouvelles lignes directrices destinées à renforcer la sécurité financière et les performances des pensions ont été définies par les pays de l’OCDE et l’Organisation internationale des autorités de contrôle des pensions (OICP). Elles aideront les instances de réglementation et de contrôle à améliorer la façon dont sont gérés les organismes de retraite professionnels privés, tels que sociétés de gestion de fonds de pension et fiduciaires. Elles s’inscrivent dans le cadre d’un effort plus vaste de l’OCDE pour renforcer la confiance du public dans le système de pension. Ces lignes directrices énoncent les exigences minimales auxquelles les organismes de retraite doivent satisfaire lorsqu’ils sollicitent un agrément.Fin 2007, il existait plus d’un million de fonds de pension dans les pays de l’OCDE, gérant plus de 16 000 milliards de dollars d’actifs. Le régime d’agrément convenu par l’OCDE et l’OICP, s’il était entièrement mis en application, permettrait que les entités de pension améliorent leurs ressources financières, humaines et opérationnelles au niveau nécessaire pour relever les défis d’un système financier de plus en plus complexe. Voir les lignes directrices sur www.oecd.org/daf-fr.
Verbatim«Nous ne pouvons laisser l’alimentation des gens à la merci du marché. Nous avons besoin d’une politique publique, d’un moyen d’intervention et de stabilisation.»
Michel Barnier, ministre français de l’Agriculture et de la Pêche, cité dans le Financial Times, 28 avril 2008, traduction de L’Observateur de l’OCDE.
«La mondialisation ne devrait pas être enrayée mais son cours sera modifié.»
Nicolas Baverez, à propos de la crise économique, dans Le Monde, 2 avril 2008.
«En tant qu’acteurs de long terme avec peu ou pas d’influence, ils (les fonds souverains) jouent un rôle constructif et stabilisateur sur les marchés financiers mondiaux.»
Henry Paulson Jr., Secrétaire américain au Trésor, dans le International Herald Tribune, 22 mars 2008, traduction de L’Observateur de l’OCDE.
«Le refroidissement depuis 1940 a été suffisamment important et constant pour ne pas s’inverser de sitôt.»
Science News, 1er mars 1975, traduction de L’Observateur de l’OCDE.

Best of…
De 7,5 à 11 milliards en 1962 : c'est à de tels chiffres que le Ministère de la Santé, de l'Éducation et de la Protection Sociale des États-Unis évalue les dégâts causés, sur le seul territoire national, aux animaux et aux végétaux, aux produits manufacturés et aux bâtiments par la pollution de l'air et ceux qu'entraîne la réduction de la visibilité. Simultanément, l'approvisionnement en eau des grandes villes du monde entier dont les populations ne cessent de croître est de plus en plus menacé par diverses formes de pollution dues aux activités humaines.«La lutte contre le smog et la pollution de l'eau», n°6, octobre 1963.©L’Observateur de l’OCDE n° 267, mai-juin 2008


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • G20: « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques » (Le Monde)
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)
  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs? Un article du journal Le Monde.
  • L'intégration rapide des réfugiés est la clé de la croissance économique en Europe, selon le FMI et l'OCDE, présents à Davos, le forum économique mondial qui se déroule du 20 au 23 janvier. Lire l'article du Monde ici.

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo
  • "Nous avançons à une vitesse d'escargot" sur le climat, estime Ban Ki-moon. Le secrétaire général des Nations Unies confie au journal Le Monde son optimisme sur la conclusion d’un accord international permettant de contenir le réchauffement en cours, en dépit des obstacles.
  • La France est "l'un des pays où l'anxiété en classe est la plus fortement ressentie" explique Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE.
  • Après le vote des mesures sociales demandées par l'Union européenne et le FMI, prévu pour le 22 juillet au soir, le gouvernement grec "va reprendre immédiatement les négociations avec les institutions, UE, BCE et FMI, qui doivent durer jusqu'au 20 août au plus tard".
  • Peut-on réduire l'immigration légale? Le député français de l’Yonne Guillaume Larrivé, membre de l'opposition, a proposé que les parlementaires fixent des plafonds d’immigration annuels. Thomas Liebig, spécialiste des migrations internationales à l’OCDE, analyse cette proposition pour le journal La Croix.
  • "Les 40% les plus pauvres, les classes moyennes, manquent de moyens pour investir dans le capital humain", explique à L'Express l'économiste Michael Förster, spécialiste des inégalités à l'OCDE.
  • La lutte contre le travail au noir franchit un nouveau seuil. Selon le bilan 2014 publié par Les Echos, le montant total des redressements imposés par les Urssaf pour « travail dissimulé » s’est élevé à 401 millions d’euros, contre 320 millions l’année précédente.
  • Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon rallie le soutien de l’OCDE: « 2015 est une année des plus cruciales pour l’humanité ».

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2016