Le rééquilibrage continue

La croissance américaine passe à la vitesse inférieure tandis que la robustesse de l’économie européenne se confirme. C’est le principal message de l’économiste en chef, Jean-Philippe Cotis, lors de son briefing du 13 mars sur l’actualisation des prévisions. M. Cotis a repris l’opinion exprimée dans les dernières Perspectives économiques de novembre, à savoir qu’un rééquilibrage global était en marche. L’évaluation intérimaire de mars prévoit également une poursuite de l’expansion au Japon, malgré une consommation des ménages molle. Le redressement allemand a été particulièrement vigoureux, et la croissance de la zone euro devrait rester au dessus de la tendance, avec un climat des affaires optimiste et des créations d’emplois qui soutiennent les revenus des ménages et la consommation.
Les prix de l’énergie demeurent instables, a prévenu M. Cotis, mais sont beaucoup plus bas qu’il y a 6 mois, contribuant ainsi à l’allègement des pressions inflationnistes. Et malgré une certaine volatilité des prix des actions ces dernières semaines, les conditions financières restent généralement favorables.La croissance américaine est restée en dessous de son potentiel depuis le milieu de l’année 2006, et M. Cotis n’a pas jugé nécessaire pour le moment que la Réserve fédérale américaine resserre sa politique. Bien que les recettes fiscales de l’OCDE aient été plus généreuses que prévu, il reste urgent de mettre en place des réformes pour faire face au vieillissement de la population et aux pressions sur les retraites et les systèmes de santé, selon M. Cotis.Les prochaines Perspectives économiques de l’OCDE seront publiées le 24 mai.Pour plus d’information, consulter www.oecd.org/economie.L’Observateur de l’OCDE N°260, mars 2007   


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017