Aide : encore des efforts

Pour honorer leur engagement de porter le volume de l’aide à 130 milliards USD et doubler l’aide à l’Afrique pour 2010, les donneurs devront accroître les financements affectés aux programmes d’aide plus rapidement que toutes les autres dépenses publiques, selon le Rapport de l’OCDE sur la coopération pour le développement. Pour atteindre les objectifs, l’aide devrait progresser de 11 % par an entre 2008 et 2010, contre 5 % actuellement.
Le rapport examine les apports d’aide et indique les pays qui donnent le plus (les États-unis en volume, la Suède et la Norvège en pourcentage du RNB) et ceux qui reçoivent le plus (l’Irak avec 12,9 milliards USD par an en 2004-05 et le Nigeria avec 3,2 milliards USD, dans les deux cas sous l’effet de remise de dettes exceptionnelles).Le rapport rappelle que la dépendance à l’égard de l’aide peut diminuer l’incitation des gouvernements à répondre aux besoins de leurs citoyens et à lever des recettes intérieures. Il recommande aux donneurs d’encourager la représentativité des pouvoirs publics, de soutenir la société civile ainsi que l’indépendance du pouvoir judiciaire et des médias.En 2005, l’aide publique au développement (APD) a atteint le chiffre record de 106,8 milliards USD, bien que 20 % de cette somme ait financé les allégements de dette en faveur de l’Irak et du Nigeria. Bien que les 22 pays membres du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE restent à l’origine d’environ 95 % de l’APD mondiale, ce chiffre diminuera probablement sous l’effet de l’augmentation de l’aide provenant d’autres pays. En 2005, l’aide consentie par les donneurs non membres du CAD a totalisé 3,2 milliards USD, dont 1,7 milliards pour l’Arabie Saoudite. Voir www.oecd.org/cad. L’Observateur de l’OCDE N°260, mars 2007  


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017