De l’importance des partenariats

Allocution donnée lors de la réunion de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

Angel Gurría Photo ©Conseil de l'Europe

Contribuer à améliorer le fonctionnement de l’économie mondiale, voilà la mission fondamentale de l’OCDE, selon les mots du Secrétaire général Angel Gurría lors de son discours devant la réunion de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe à Strasbourg, le 4 octobre 2006.
Selon M. Gurría, le travail de l’organisation est bien connu, mais pour augmenter son impact et son influence, il est nécessaire de renforcer le partenariat avec les parlementaires.« En votre qualité de législateurs, vous faites partie intégrante du processus d’élaboration des politiques. En votre qualité de représentants démocratiquement élus, vous êtes tout à fait conscients des inquiétudes que suscitent chez vos concitoyens le phénomène de mondialisation et le progrès technologique. En bref, vous êtes idéalement placés pour unir vos forces à celles de l’OCDE en vue de jeter les bases de ‘coalitions en faveur de la réforme’ », a affirmé M. Gurría.La conjoncture économique mondiale à court terme semble favorable, mais M. Gurría a souligné quatre risques : les prix du pétrole, les déséquilibres extérieurs sans précédent, la résurgence du protectionnisme et la bulle immobilière. M. Gurría a également appelé au progrès sur des défis comme ceux liés au vieillissement des populations, « peut-être le défi majeur pour de nombreux pays », et la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, notamment l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement, et la lutte contre la pauvreté, « menace systémique ultime ». Voir ci-dessous pour le discours intégral.©L’Observateur de l’OCDE


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • G20: « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques » (Le Monde)
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)
  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs? Un article du journal Le Monde.
  • L'intégration rapide des réfugiés est la clé de la croissance économique en Europe, selon le FMI et l'OCDE, présents à Davos, le forum économique mondial qui se déroule du 20 au 23 janvier. Lire l'article du Monde ici.

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo
  • La France est "l'un des pays où l'anxiété en classe est la plus fortement ressentie" explique Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE.
  • Après le vote des mesures sociales demandées par l'Union européenne et le FMI, prévu pour le 22 juillet au soir, le gouvernement grec "va reprendre immédiatement les négociations avec les institutions, UE, BCE et FMI, qui doivent durer jusqu'au 20 août au plus tard".
  • Peut-on réduire l'immigration légale? Le député français de l’Yonne Guillaume Larrivé, membre de l'opposition, a proposé que les parlementaires fixent des plafonds d’immigration annuels. Thomas Liebig, spécialiste des migrations internationales à l’OCDE, analyse cette proposition pour le journal La Croix.
  • "Les 40% les plus pauvres, les classes moyennes, manquent de moyens pour investir dans le capital humain", explique à L'Express l'économiste Michael Förster, spécialiste des inégalités à l'OCDE.

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017