Vivre et travailler plus longtemps

Les travailleurs âgés peuvent-ils choisir quand et comment ils cesseront de travailler ? Certes, la durée des retraites dans l’OCDE a beaucoup augmenté, passant de moins de 11 ans en 1970 à 18 ans en 2004 pour les hommes, et de moins de 14 à presque 23 ans pour les femmes. Une partie de cette évolution peut refléter des décisions personnelles, mais une analyse plus attentive suggère que les politiques de l’emploi et les pratiques sociales découragent les personnes âgées de travailler.

Cela mène à un gaspillage de ressources précieuses, notamment en termes de savoir-faire et de productivité, ce que les entreprises, l’économie et la société ne peuvent se permettre. Selon l’ouvrage Vivre et travailler plus longtemps, préparé par la Direction de l’emploi, du travail et des affaires sociales de l’OCDE, le message est simple : la situation présente doit cesser.

Des réformes pour renverser la tendance à une retraite de plus en plus précoce sont nécessaires, mais comment introduire des changements souvent impopulaires auprès de nombreux électeurs ? Comment les travailleurs, les employeurs et les pouvoirs publics peuvent-ils travailler ensemble pour assurer un avenir prospère ? Ce rapport cherche à apporter des réponses. Il s’agit du rapport final dans la série des études thématiques de l’OCDE sur les politiques d’amélioration de l’emploi des travailleurs âgés. 21 pays ont participé à cette étude sur une période de 4 ans.

À partir des leçons des études par pays, le rapport s’attache aux politiques destinées à supprimer les obstacles et à favoriser l’employabilité des travailleurs âgés, que ceux-ci veuillent conserver leur emploi plus longtemps, ou souhaitent revenir sur le marché du travail.

Le rapport prend l’initiative en proposant de donner un nouveau ton aux réformes : le vieillissement de la population représente certes un défi, mais également une excellente occasion pour améliorer la croissance et le bien-être social. Si cette occasion est saisie, elle permettra d’assurer à ceux qui vivent plus longtemps en meilleure santé d’être également plus productifs s’ils le souhaitent. En d’autres mots, il ne s’agit pas seulement d’alléger le fardeau des retraites, mais aussi d’accroître le bien-être et les possibilités de choix.

ISBN 9264035907

©L’Observateur de l’OCDE n° 254, mars 2006




Données économiques

PIB +0,43% T1 2017
Échanges exp +3,0% ; imp +4,0% T1 2017
Inflation annuelle 2,4% avril 2017
Chômage 6,008% mars 2017
Mise à jour: 22 juin 2017

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Ana Llena Nozal, OCDE, participe à la discussion sur la question (RFI).
  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017