Mesurer les progrès de l'Australie

Principaux indicateurs économiques, sociaux et environnementaux de l'Australie

Mesurer les progrès d'un pays – en donnant aux citoyens les informations qui leur permettront de déterminer si leurs conditions de vie s'améliorent ou non – est l'une des tâches primordiales de tout organisme national de statistiques.

Depuis près d'un siècle, le Bureau australien des statistiques (ABS) mesure les progrès accomplis par l'Australie à travers une multitude de statistiques économiques, sociales et environnementales. Toutefois, nos publications statistiques sont pour la plupart centrées sur chacun de ces secteurs isolément.Pour remédier à cela, et pour alimenter en données factuelles le débat sur le progrès, l'ABS a publié deux volumes intitulés Measures of Australia's Progress (MAP), le dernier étant paru en avril 2004. Nous souhaitons réactualiser cette publication annuellement. (…)Indicateurs clés : Nous utilisons la méthode de la batterie d'indicateurs, en présentant côte à côte les principaux aspects du progrès et en analysant leurs liens entre eux. Le lecteur peut alors lui-même évaluer le niveau global ainsi que le rythme du progrès en Australie. Nous n'avançons pas nous-mêmes de conclusion sur l'amélioration ou la dégradation des conditions de vie. Chaque lecteur, à partir de la batterie d'indicateurs présentée, peut porter son propre jugement, selon ses valeurs et ses préférences, sur les progrès accomplis par le pays. (…)Notre publication expose la méthodologie utilisée par l'ABS et les raisons pour lesquelles la batterie d'indicateurs a été préférée à d'autres méthodes. Elle explique également la manière dont certains aspects du progrès ont été retenus, et les critères de choix des indicateurs représentatifs. Enfin, elle esquisse une grille d'analyse permettant de mesurer le progrèsIl y a progrès environnemental lorsque les menaces pour l'environnement s'affaiblissent et lorsque la santé de nos écosystèmes s'améliore. Il y a progrès économique lorsque le revenu du pays augmente (en gros, le niveau de consommation par habitant en termes réels) et que, dans le même temps, la richesse nationale, dont dépend la consommation future, se maintient ou augmente. Il y a progrès social lorsque le bien-être de la population s'améliore, lorsque les menaces pour la cohésion sociale reculent ou que la cohésion sociale se renforce, et lorsque les droits démocratiques sont protégés et élargis.L'étude traite ensuite des aspects les plus importants du progrès dans chacun de ces domaines. Prenons par exemple la santé : « Santé : Un indicateur de longévité des Australiens qui tiendrait compte de la maladie et de l'incapacité constituerait une mesure synthétique souhaitable du progrès. De tels indicateurs ont été mis au point, mais ils ne sont pas disponibles sous forme de séries chronologiques. L'espérance de vie à la naissance est l'un des indicateurs les plus couramment utilisés pour refléter la santé d'une population. Bien qu'il s'attache plus à la longévité qu'à la qualité de vie, il reflète utilement la santé d'une population. »Mesurer les progrès, c'est examiner si l'évolution se fait dans le bon sens ou non. Nous n'avons pas à analyser le caractère durable de tel type ou de tel niveau d'activité. C'est là une question bien plus délicate. L'ABS ne s'est pas jugé à même de se prononcer sur le développement durable, dont la définition ne fait pas l'unanimité chez les experts, sauf sur un plan très général. Par exemple, s'agissant des émissions de gaz à effet de serre, on considère généralement que, toutes choses égales par ailleurs, une réduction des émissions de gaz à effet de serre est un progrès. Mais, au vu des incertitudes qui entourent le réchauffement planétaire, s'accorder sur la viabilité à long terme d'un niveau réduit d'émissions est une autre paire de manches.Par ailleurs, en nous attachant au progrès, nous privilégions davantage la santé de l'économie et de l'environnement qu'on ne le fait généralement lorsqu'on met en avant le bien-être ou la qualité de la vie. Ainsi, lorsqu'on évoque habituellement le bien-être, au sens traditionnel, on prend rarement en compte les indicateurs économiques de productivité ou de compétitivité, par exemple. (…)Rétrospectivement, nous sommes satisfaits de la façon dont nous avons conduit ce projet. Nous avons pu en tirer quelques leçons importantes.
  • Bullet point
  • Il convient d'observer la plus grande objectivité, ainsi que d'évaluer les progrès accomplis par l'Australie elle-même, et non les résultats du gouvernement. (…)
  • Bullet point
  • Des consultations à grande échelle sont nécessaires ; il ne faut pas se limiter aux sources administratives. (…)
  • Bullet point
  • Un juste équilibre est de rigueur. (…) Naturellement, la transparence est essentielle.
  • Bullet point
  • Il vaut mieux considérer la première publication comme expérimentale, et s'enquérir des commentaires qu'elle suscite. Il faut travailler assez rapidement plutôt que d'essayer de produire la publication parfaite. (…)
  • Bullet point
  • Il faut être attentif aux critiques, même celles qui reflètent des désaccords profonds, et tenter d'y répondre. (…)
  • Bullet point
  • Une stratégie médias est indispensable.
RéférencesABS (2004), Measures of Australia's Progress, catalogue n° 1370.0. Australian Bureau of Statistics, Canberra.Autres références et discours complet téléchargeable, sur www.oecd.org/oecdworldforumL’Observateur de l’OCDE n° 246/247, décembre 2004-janvier 2005


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • G20: « Le temps est venu d’accroître les dépenses publiques » (Le Monde)
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)
  • Pourquoi les fils d’immigrés ne réussissent-ils pas à l’école aussi bien que leurs sœurs? Un article du journal Le Monde.
  • L'intégration rapide des réfugiés est la clé de la croissance économique en Europe, selon le FMI et l'OCDE, présents à Davos, le forum économique mondial qui se déroule du 20 au 23 janvier. Lire l'article du Monde ici.

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo
  • "Nous avançons à une vitesse d'escargot" sur le climat, estime Ban Ki-moon. Le secrétaire général des Nations Unies confie au journal Le Monde son optimisme sur la conclusion d’un accord international permettant de contenir le réchauffement en cours, en dépit des obstacles.
  • La France est "l'un des pays où l'anxiété en classe est la plus fortement ressentie" explique Eric Charbonnier, analyste à l'OCDE.
  • Après le vote des mesures sociales demandées par l'Union européenne et le FMI, prévu pour le 22 juillet au soir, le gouvernement grec "va reprendre immédiatement les négociations avec les institutions, UE, BCE et FMI, qui doivent durer jusqu'au 20 août au plus tard".
  • Peut-on réduire l'immigration légale? Le député français de l’Yonne Guillaume Larrivé, membre de l'opposition, a proposé que les parlementaires fixent des plafonds d’immigration annuels. Thomas Liebig, spécialiste des migrations internationales à l’OCDE, analyse cette proposition pour le journal La Croix.
  • "Les 40% les plus pauvres, les classes moyennes, manquent de moyens pour investir dans le capital humain", explique à L'Express l'économiste Michael Förster, spécialiste des inégalités à l'OCDE.
  • La lutte contre le travail au noir franchit un nouveau seuil. Selon le bilan 2014 publié par Les Echos, le montant total des redressements imposés par les Urssaf pour « travail dissimulé » s’est élevé à 401 millions d’euros, contre 320 millions l’année précédente.
  • Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon rallie le soutien de l’OCDE: « 2015 est une année des plus cruciales pour l’humanité ».

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2016