Sous-traitance au Japon

Direction de la science, de la technologie et de l'industrie
La sous-traitance est une pratique de plus en plus courante dans le monde des affaires nippon. Une enquête menée en 1997 par le ministère japonais du Commerce international et de l’Industrie (MITI) a montré que 20,1 % des entreprises japonaises sous-traitantes externalisaient leurs activités de formation professionnelle, tandis que 19,7 % sous-traitaient leurs systèmes d’information, 17,4 % leur procédés de production, 14 % la comptabilité et la fiscalité, et 13,7 % la R-D.
L’enquête du MITI a constaté que plus de 70 % des entreprises qui avaient eu recours à la sous-traitance avec pour objectifs, de se spécialiser davantage, de maximiser leurs performances et d’abaisser les coûts, avaient atteint leur but. En optant pour l’externalisation, les entreprises visaient, entre autres choses, à améliorer la gestion, réduire leurs coûts et assouplir leurs politiques commerciales. Pour nombre de sociétés, la sous-traitance a d’abord rendu possible une restructuration interne. Les entreprises ont indiqué que l’externalisation leur a permis d’élargir leurs réseaux d’information, d’améliorer les avantages sociaux de leurs employés, et même de tirer profit des évaluations de performance réalisées par le prestataire extérieur.Les entreprises ayant fait l’objet de l’enquête ont affirmé qu’elles ont pu, grâce à la sous-traitance, se concentrer sur leurs activités de base. Il faut s’attendre à ce que l’externalisation prenne de plus en plus d’importance au Japon, et qu’elle s’étende à des domaines comme le marketing, le recrutement de personnel et la formation professionnelle. À long terme, elle contribuera vraisemblablement à relancer l’économie nippone et à promouvoir la restructuration industrielle. Avec la croissance qui pointe à l’horizon, c’est peut-être déjà le cas.Source : Étude sur l’industrie de sous-traitance, Division des services, ministère du Commerce international et de l’Industrie, Japon ,1997.


Données économiques

Courriel gratuit

Recevez les dernières nouvelles de l’OCDE :

Flux Twitter

Abonnez-vous dès maintenant

Pour recevoir notre édition papier en anglais par courrier


Edition en ligne
Editions précédentes

Ne manquez pas

  • Le logement abordable, un defi pour l'Europe : un article du Monde sur la hausse des inégalités liée au renchérissement de l'immobilier.
  • Les besoins en matière de logement sont souvent insatisfaits : un nombre important de personnes dans l'ensemble de l'OCDE sont sans abri et un grand nombre de ménages font face à des coûts de logement qu'ils ne peuvent pas assumer. Une nouvelle base de données a été conçue par l’OCDE pour aider les pays à évaluer l'accès à des logements abordables.

  • Jean-Christophe Dumont - Forum "Migrants, la... par liberation
  • En France, les inégalités salariales se réduisent chaque année. Les salaires des femmes cadres de moins de 30 ans sont « seulement » inférieurs de 5 % à celui des hommes, selon l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) dans une étude publiée en mars 2015.Les réseaux féminins ont-ils encore un rôle à jouer dans le monde du travail ? (Le Monde)

  • Expliquez-nous... l'OCDE par FranceInfo

Articles les plus lus

Blog OECD Insights

NOTE: Les articles signés expriment l’opinion de leurs auteurs
et pas nécessairement celle de l’OCDE ou de ses pays membres.

©Tous droits réservés. OCDE 2017